Et l’ingénieur créa l’os !

Pour soigner certaines maladies ou remettre quelqu’un sur pied après un grave accident, les médecins ont besoin des pièces de rechange biologiques… Comme la demande d’organes est beaucoup plus élevée que l’offre, les médecins comptent de plus en plus sur l’ingénierie tissulaire. Celle-ci permet en effet de fabriquer un nouvel os, une nouvelle peau, une nouvelle artère ou encore un nouvel organe. Comment ? Pas en métal ni en plastique mais bien en matériaux biologiques, fabriqués à partir des cellules du patient.

La recherche dans ce domaine progresse mais les mécanismes naturels sont si compliqués et si difficiles à reproduire que les biologistes ont besoin des ingénieurs. Ces derniers s’occupent, entre autres, du développement de (bio)matériaux, de bioréacteurs, de l’imagerie et des modèles computationnelles.

Pour la Nuit de Chercheurs le Département d’aérospatiale et mécanique montrera quelques contributions d’ingénieurs à la recherche dans le domaine de l’ingénierie tissulaire osseuse.

Nuit des Chercheurs 2013